La reconstruction par lambeau musculo-cutané de grand dorsal

C'est une technique relativement récente qui est très utilisée par notre équipe. Le muscle grand dorsal est prélevé entièrement (de la pointe de l'omoplate jusqu'au bas du dos) avec la graisse qui se situe autour. Le volume du lambeau est ainsi considérablement augmenté et permet, dans notre expérience, de se passer de prothèse dans la plupart des cas.

En cas de reconstruction différée, nous y combinons souvent un lambeau d'avancement abdominal qui permet de créer l'apport cutané qui s'ajoutera au lambeau et augmentera un peu le volume du sein. La palette cutanée peut alors souvent être supprimée et enfouie, évitant l'effet de pièce rapportée.

En cas de reconstruction immédiate, il est très souvent possible de réaliser une mastectomie avec conservation de l'étui cutané : le lambeau est alors enfoui dans sa plus grande partie, à l'exception d'un rond aréolaire qui servira ultérieurement à reconstituer la plaque aréolo-mamelonnaire (mamelon et aréole).

Copyright © Institut du Sein - Propulsé par B3clic
Mentions légales
Ce site utilise des cookies ainsi que des cookies de services tiers (google analytic) - OK, tout accepter - Plus d'informations ET PERSONNALISATION !